La MRC des Laurentides tient à rassurer la population sur la présence de mouches sarcophages. La présence de ces mouches est directement liée à une infestation de la livrée des forêts (espèce de chenille). Elle n’est aucunement liée à la collecte des matières organiques.

En effet, l’augmentation du nombre de chenilles engendre une plus grande population de mouches sarcophages (ou « mouches à damier »), qui ressemblent à une mouche domestique et qui sont les prédateurs naturels de ces chenilles.

Lire le communiqué complet ici. 

Publié le 10 juillet 2018